FacebookRSSContact

Environnement

Mairie de Saulx-les-Chartreux
Service Urbanisme / Environnement
62, rue de la division Leclerc
91160 Saulx-les-Chartreux
Tél. : 01 69 74 20 96
environnement@saulx.org
Sur rendez-vous

Services Techniques
62 rue de la Division Leclerc
91160 Saulx-les-Chartreux
Contact : 01 69 74 11 28
technique@saulx.org

Déchèterie la plus proche de Saulx-les-Chartreux :

Déchèterie / Plate-forme écologique départementale - Nozay
RD 59 - Rond point de la Jouvence – Chemin des bœufs 
(Coordonnées GPS : 
latitude : 48°39’56’’N
Longitude : 2°13’03.29’’E)

Lundi, mercredi, vendredi et samedi : 9h – 12h et 14h – 17h
Dimanche et jours fériés :
9h – 12h
Fermeture : mardi et jeudi
Tél. : 01 69 63 90 21

Clé de barrières de plaine/forêt pour accéder à vos parcelles.
→ Venir récupérer des clés auprès du Service Environnement en présentant sa Carte d'identité, un justificatif de domicile et une lettre du propriétaire vous autorisant à accéder à la parcelle si vous n'en êtes pas le propriétaire. 

Le Triangle Vert des Villes Maraîchères du Hurepoix
5 Rue Alfred Dubois
91460 Marcoussis
Tél. : 01 64 49 69 79
www.trianglevert.org
trianglevert@gmail.com

Partenariat Aéroport de Paris
Pour tout savoir sur les aides à l'insonorisation et les activités proposées par l'Aéroport de Paris-Orly :
 www.entrevoisins.org 

Le Champs des Possibles

AevIDF-webL’Agence des espaces verts met à disposition d’une association de maraîchage, « Les Champs des possibles », une dizaine d’hectares agricoles, sur la propriété régionale du Hurepoix, à Saulx-les-Chartreux.

 



Sur la propriété régionale du Hurepoix, à Saulx-les-Chartreux : du bio en « couveuse ».

L’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France (AEV), aménageur et gestionnaire de l’Espace naturel régional du Hurepoix, loue depuis 2013, à Saulx-les-Chartreux, 10 hectares de terres agricoles à une association de maraîchage pas comme les autres :
« Les Champs des possibles ».

Cette structure met en œuvre un dispositif imaginé par le réseau des AMAP en Île-de-France : elle accompagne les créateurs d’activités agricoles en Île-de-France en leur permettant de tester, en grandeur réelle, leur projet d’installation dans différents secteurs (maraîchage, élevage ou polyculture, en agriculture biologique et en circuits courts). Elle leur propose un cadre légal, un statut, des moyens de production et un accompagnement.

À terme, l’objectif pour l’AEV est de réserver 2 hectares à l’association pour assurer un lieu de test « permanent » et de louer le reste de la parcelle à des agriculteurs sortis de la couveuse. L’un d’eux, Guilain Vergé, s’est d’ores et déjà installé sur une parcelle de 4 hectares et apporte son expérience aux « couvés », qui testent leur activité sur le site en maraîchage et en boulangerie paysanne.

leChampDespossibles-aff

En tant que propriétaire, l’AEV a financé et réalisé des aménagements pour faciliter l’installation de cette activité sur le site, avec, pour commencer, des travaux de nettoyage : les quelques déchets restant des occupations agricoles précédentes ont été retirés, les thuyas formant une haie autour des parcelles sur plus d’un kilomètre ont été dessouchés.

Ensuite, le système d’arrosage a été remplacé par un procédé davantage adapté à la nouvelle activité : l’eau est désormais pompée dans un bassin de rétention (sécurisé par des clôtures) avec la possibilité d’alimenter le plein champ et/ou les serres. Pour faciliter l’évacuation des eaux, les anciens fossés d’irrigation ont été nettoyés, de nouveaux passages busés ont été installés.

Enfin, un chemin en terre et pierre a été créé, principalement pour permettre la liaison entre les parcelles cultivées et les serres.

De son côté, la mairie de Saulx-les-Chartreux a également soutenu le projet, notamment par la vente (en cours) d’un terrain communal à l’association pour lui permettre de construire un hangar agricole nécessaire à l’activité. En outre, la commune a encouragé la création d’un groupe de consommateurs en AMAP sur la commune, avec lequel les jeunes maraîchers travaillent, en plus des AMAP de Fontenay-aux-Roses et d'Antony.

Pour en savoir plus : www.aev-iledefrance.fr 

L’Île-de-France : terre nourricière*

Qu’on se le dise : en Île-de-France, il ne pousse pas que des pavillons et des immeubles. Près de la moitié de la surface régionale est consacrée aux activités agricoles, principalement des grandes cultures (céréales, betteraves, colza, pois, tournesol…), mais aussi du maraîchage ou de l’élevage de bovins et de volailles…le tout aux portes de Paris !

Ce tableau idyllique n’est pas sans anicroche : le nombre d’agriculteurs dans la région baisse de façon préoccupante (-26 % entre 2000 et 2010), tandis que la spéculation foncière désagrège, par mitage, les terres agricoles. L’AEV protège ces terres, et ceux qui les travaillent : elle a déjà acquis, depuis le début des années 90, 2 150 hectares, dont la plupart est ensuite louée à des agriculteurs.

L’un des principaux objectifs est d’augmenter la surface en agriculture bio sur des terres qui appartiennent à la Région, avec l’idée de développer des circuits courts, notamment en maraîchage, qui puissent bénéficier à la population locale ». De quoi faire découvrir aux Franciliens des trésors méconnus de la région, eux dont le panier est encore garni à 90 % de produits venus d’ailleurs !

Quelques chiffres-clés :

  • 2150 hectares de terres agricoles gérés par l’AEV
  • 45 hectares de terres agricoles acquises en 2014, dont deux parcelles de 20 hectares sur le Mont-Guichet (77/93) et au cœur des forêts régionales de Rougeau et de Bréviande.
  • 20% de terres cultivées en agriculture biologique contre 4% au niveau national

* Extrait du rapport d’activités 2014 de l’AEV.